Zones économiques spéciales : le Togo à la recherche de son modèle

0
425
Zones économique spéciale
Le Togo veut attirer plus d’investissements à travers la mise en place d’une zone économique spéciale

Les zones économiques spéciales (ZES) sont devenues un pilier essentiel pour créer de la valeur. Il revient aux pays de s’imprégner des normes internationales tout en les adaptant aux réalités africaines. L’atelier régional de l’Organisation Africaine des Zones Économiques Spéciales (AFZO) ouvert ce 19 décembre, à Lomé, a donc permis de planter le décor.

Les participants à l’atelier de ce jour se sont donc réunis autour de la thématique, « le développement des zones économiques en Afrique : Cadre général et orientations principales ». L’objectif était de vulgariser le concept de zones économiques spéciales au Togo en vue de permettre aux acteurs de créer une synergie dans l’intérêt du pays.

Président la cérémonie d’ouverture, Kodjo Adedze ministre du Commerce a précisé « qu’il n’existe pas à ce jour, de cadre spécifique sur les zones économique spéciales au Togo ». Pour atteindre cet objectif, il requiert donc que le pays recherche de meilleures pratiques internationalement reconnues.

Le Togo à travers son Plan national de développement (PND) vise l’amélioration du climat des affaires et le développement du secteur privé en vue d’attirer des investissements. La mise en place d’une ZES, qu’elle soit publique ou privée, devient donc une voie obligée pour insérer les pays africains dans les chaînes de valeur régionales et mondiales.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × deux =