ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DE L’AGET : De nouvelles adhésions ratifiées.

0
299

L’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) a tenu le 22 mars dernier, son assemblée générale mixte (AGM) . Occasion pour l’organisation de faire le bilan de l’année 2018 qui, selon le président Clément Ahialey, a été « globalement satisfaisant, malgré un contexte encore difficile et peinant à se stabiliser ». L’un des principaux points à retenir de cette AGM est la ratification de dix  demandes d’adhésion, portant désormais   à 66 le nombre des membres .

 

Selon le rapport moral et d’activités dont nous nous sommes procurés copie, pour l’AGET l’année 2018 a été marquée par une lente reprise des activités économiques,  car l’incertitude sociopolitique liée aux élections législatives prévues en fin d’année a encore pesé sur les chiffres d’affaires. En général, écrit le président de l’association, l’activité des entreprises s’est stabilisée et pour quelques rares entreprises, les chiffres ont, malgré le contexte, évolué à la hausse.

Pour lui, après plus de 10 ans d’existence et grâce à une très forte implication dans la vie socio-économique du pays, l’AGET dont la création est justifiée par le besoin ressenti par les grandes entreprises d’être mieux représentées et défendues,  « est maintenant reconnue comme un interlocuteur stratégique et a, de ce fait, été très souvent appelée à collaborer sur de nombreux dossiers, présentés, soit par le gouvernement, ou bien par les organisations régionales ou internationales. »   De fait, poursuit-il,  «  la compétence, la disponibilité et l’efficacité de l’AGET ainsi qu’un souci constant d’améliorer ses prestations ne sont plus à démontrer»

Clément Ahialey en conclut que ’année 2018 a montré que l’AGET avait encore gagné en poids et en efficacité. Aussi, recommande-t-il qu’elle maintienne non seulement sa présence, mais accentue également sa collaboration avec les autorités sur l’ensemble des questions économiques et sur la place de l’entreprise dans l’économie.

RENFORCEMENT :

L’AGM a ratifié les dossiers d’adhésion qui leur étaient soumis et concernant dix sociétés qui avaient manifesté au cours de l’année 2018 et début 2019, leur volonté de rejoindre l’AGET. Il s’agit de WACEM, CANAL+, SCANTOGO, LA PROTECTRICE, AGS FRASERS, PIL TOGO, BPEC, GRANUTOGO, LOME MULTIPURPOSE TERMINAL, TOGO TERMINAL. Ces nouvelles adhésions qui portent désormais à 66 le nombre des membres, renforce non seulement le poids économique de l’association, mais également sa  position à la participation au développement économique du pays. Elle fait par ailleurs  d’elle, un regroupement capital du secteur privé togolais et un interlocuteur incontournable pour les autorités et les organismes internationaux.

Pour rappel, l’AGET  est  une organisation patronale, totalement apolitique, représentant  les grandes entreprises des secteurs de l’industrie (Agro-alimentaire, Ciment & Mines, Gaz & Pétrole, Sidérurgie, Chimie), des services (Banque, Assurance, Logistique, Manutention portuaire, BTP) et du commerce (Grande Distribution) par une adhésion volontaire. Ses objectifs sont la défense de la compétitivité et de la productivité des entreprises et du secteur privé, la  diffusion de l’information, l’appui aux grands projets nationaux, la représentation des entreprises auprès des organismes publics et des organisations internationales ainsi que la  participation à la vie économique du pays en tant que force de proposition. En 2017, elle a  représenté  un chiffre d’affaires HT de  737.173.608.323 FCFA, employant régulièrement près de 11.000 salariés pour une masse salariale distribuée de 38.703.200.137 FCFA. Elle a investi près de 82 milliards FCFA et contribué au budget de l’état pour près de 117 milliards.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt + 3 =