Aux Assemblées du FMI et de la Banque mondiale, Sani Yaya plaide pour une augmentation substantielle de l’appui budgétaire au Togo

0
152

Le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, séjourne depuis lundi 8 avril 2019 à Washington aux Etats-Unis où il participe aux Assemblées de printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale. La délégation comprend également la ministre de la planification du développement et de la coopération.

Ce rendez-vous annuel qui se déroule du 9 au 14 avril 2019, permettra aux dirigeants du secteur public (banques centrales, ministères des Finances et de développements) et du secteur privé, (représentants d’organisations de la société civile, experts issus des milieux universitaires) de se réfléchir aux grands questions de l’heure notamment l’état de l’économique mondiale, la lutte contre la pauvreté, le développement économique, et l’efficacité de l’aide au développement.

Cet événement annuel donne lieu à toute une série de manifestations, de séminaires, de conférences de presse autour de sujets liés à l’économie mondiale, au développement international et au système financier mondial, mais aussi à des rencontres sur le cadre partenariat pays. Mardi 9 avril 2019, la délégation togolaise composée du Ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, de sa collègue de la Planification du Développement et de la Coopération, Demba Tignokpa, et de hauts cadres des deux ministères, a multiplié des rencontres avec les premiers dirigeants de la Banque mondiale et du FMI.

Mardi, la délégation s’est au prime abord, entretenue avec le nouveau président de la Banque mondiale, l’Américain David Malpass. La séance s’est déroulée en présence du Vice-président de l’institution, Hafez Ghanem, du directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, Pierre Laporte et de la représentante de l’institution à Lomé, Hawa Cissé Wagué. Elle a permis aux deux parties de faire le point de la situation macroéconomique du pays et de décliner les perspectives.

A cette occasion, la délégation togolaise a plaidé pour une augmentation substantielle de l’appui budgétaire et plus généralement de l’enveloppe financière accordée par la Banque au Togo. Les responsables de la Banque mondiale ont pour leur part, affiché leur engagement à soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2018-2022).

La délégation s’est ensuite entretenue avec Abebe Aemro Sélassié, Directeur du Département Afrique du FMI. L’institution a félicité le Togo pour les progrès réalisés en matière de gestion des finances publiques et de réduction de la dette.

Enfin, les représentants du Togo à Washington ont rencontré le Vice-président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Hiroshi Kato. Les discussions ont porté sur les différents projets financés au Togo (port de pêche, construction de ponts, Kennedy Round, PUDC). Ils ont également évoqué la question du Plan directeur de l’aménagement des corridors pour l’Anneau de croissance en Afrique de l’Ouest. Une initiative qui concerne le Togo, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Le responsable de la JICA a lors de cette entrevue, réaffimé son accompagnement aux pays concernés à mobiliser des fonds nécessaires à la mise en œuvre de cet Anneau.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × deux =