60 ans de l’ASECNA : historique d’un géant de l’aviation civile

0
949
ASECNA
Célébration des 60 ans de l’ASECNA

L’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) est créée le 12 décembre 1959. Elle est née de la volonté des chefs d’Etats et de gouvernements des Etats autonomes des ex-fédérations de l’Afrique équatoriale Française (AEF), de l’Afrique Occidentale Française (AOF) et de Madagascar. Cette agence fête ses 60ans au service de la navigation aérienne.

La naissance de l’ASECNA, répond à l’impératif d’éviter l’émiettement des espaces aériens et de mettre en commun les moyens matériels, humains et financiers. La modernisation des systèmes des équipements ainsi que le dialogue permanant avec la clientèle, sont des éléments non négligeables de cette performance de l’ASECNA. Le but étant d’assurer la sécurité de la navigation aérienne dans ce grand ensemble.

Justement, pour l’ASECNA, les compétences, les qualifications et la formation du personnel aéronautique, sont une priorité au vue des nouvelles exigences internationales. A cela s’ajoute la modernisation des infrastructures  pour une sécurité de l’aviation sur le continent.

« L’ASECNA qui assure actuellement la gestion du trafic aérien dans six régions d’information de vol (FIR) et sur trente-deux aérodromes nationaux et internationaux a assuré avec compétence et professionnalisme avérés sa mission de fournisseur des services de la navigation aérienne en 60ans d’existence sans reproche » se réjoui  le représentant du ministre des infrastructures et des transports Zouréhatou Tcha-kondo.

L’agence voit grand. Elle compte sur la synergie d’action entre les acteurs et aussi entre les Etats partis. «  La coopération entre Etats membres ainsi qu’entre l’ASECNA et les autres institutions qui concourent à la sécurité de l’organisation aérienne pour qu’ensemble nous puissions protéger nos espaces. »  Telle est la vision du représentant de l’ASECNA au Togo Tagba-Dansou Medezi.

Lire aussi: L’ASECNA ouvre son 1er symposium sur la sécurité et le développement

A l’heure où le  Marché Unique du Transport Aérien en Afrique  (MUTAA) fait son petit bonhomme de chemin, c’est la connectivité à travers l’Afrique et la croissance du trafic aérien qui se dessine. Ces 60 années de coopération au service de la navigation aérienne, marquent une nouvelle ère. Celle de la volonté des premiers responsables de créer « un ciel unique ». Sa mise en œuvre nécessitera un financement de 400 milliards de FCFA au cours des quatre prochaines années. Une vision au cœur des nouvelles stratégies de cette agence. L’ASECNA couvre 16,1 millions de km².

Bassane RAMINA