ANADEB offre des infrastructures socio-éducatives à des écoles

0
1077
ANADEB
Katanga Mazalo, s'adressant à la Presse après les dons de l'ANADEB

81 millions de Fcfa! C’est ce qu’il a fallu débourser pour la construction des infrastructures socio-éducatives au lycée d’Adéticopé. Quatre classes dotées de mobiliers, un bloc administratif, un forage photo voltaïque et des sanitaires. L’ouvrage est réalisé par l’Agence Nationale de Développement à la Base (ANADEB). Les travaux pour le lycée de Zanguera ont eux coûté 53 millions de Francs CFA.

La réalisation est soutenue financièrement par le Programme d’Assistance aux Personnes Vulnérables (PAPV). Car, le but de la démarche, améliorer les conditions d’apprentissage et de travail des enseignants et apprenants.

Satisfaction partagée entre Bénéficiaires et ANADEB

ANADEB
Des bâtiments scolaires remis par ANADEB, ici au lycée Adéticopé

Egalement, d’anciens bâtiments sont rénovés au Lycée Zanguéra. « Désormais, nous avons un centre d’écrit au lycée d’Adéticope. Aussi, ces bâtiments scolaires décongestionnent nos classes. Ainsi donc, nous promettons de faire 90% de réussite à la fin de l’année », a confié Yayra Gomado, élève en classe de terminale.

Lire Aussi: Rentrée Scolaire 2019-2020 : le lycée de Sogbossito inaugure une classe d’élites

Pour la Directrice de l’ANADEB, Katanga Mazalo, « c’est avec la joie de voir ces acteurs de l’éducation bénéficier de ces ouvrages ». Son vœux, plus de travail dans le respect de l’environnement. Elle souhaite que les résultats à partir de cette fin d’année soient de plus en plus intéressants pour chacune de ces écoles…

Au final, la préfecture d’Agoè Nyivé est fier de ces ouvrages. Raison pour laquelle le préfet Awaté Hodabalo entend œuvrer aux côtés des acteurs éducatifs. Par ailleurs, Il s’est engagé pour la promotion de l’excellence dans les écoles. L’accueil réservé aux initiateurs de ces projets démontrait le soulagement et la détermination des bénéficiaires.

Bassane RAMINA