Audit des subventions du Fonds Mondial : une formation ouverte à Lomé

0
990
Audit

Le personnel de la cour des comptes du Togo, l’inspection générale d’Etat ainsi que les auditeurs internes de l’unité de gestion des projets sont à l’école de bonnes manières. Ils se forment depuis ce lundi à Lomé sur les procédures d’audits des subventions du Fonds Mondial.

C’est une formation organisée par Aidspan, l’observateur indépendant du Fonds Mondial. Elle est organisée en partenariat avec l’Union des Organisations Non-gouvernementales du Togo (UONGTO).  Une démarche inscrite dans le contexte du projet « les institutions supérieures de contrôle des finances publiques auditent les subventions du Fonds Mondial en Afrique subsaharienne ».

LIRE AUSSI: Un million de dollar, le Togo joue sa partition pour appuyer le fonds mondial

A l’issue de la formation, toutes les structures seront à même d’aider à garantir une fiabilité dans le traçage des fonds. Le Togo compte mettre en pratique l’audit du financement du Fonds Mondial dans le secteur de la santé à partir de janvier 2020. Huit pays sont concernés par ce renforcement des capacités à savoir : le Burkina Faso, le Ghana, le Kenya, le Liberia, le Malawi, le Rwanda, la Sierra Leone et Togo.

Bassane RAMINA