La campagne de lutte contre les feux de végétation 2019-2020 est lancée

0
576
feux de végétation
Illustration-Dr

La campagne 2019-2020 de lutte contre les feux de végétation sera bientôt lancée au Togo. Le but de cette campagne est de sensibiliser les populations sur les effets nuisibles des feux de végétation sur l’environnement et sur la vie humaine. Toujours dans la même optique de prévention, une vaste opération de mise à feu précoce et d’aménagement des pare-feu va se tenir durant la période du 15 décembre 2019 au 15 février 2020.

L’opération de mise à feu précoce est une initiative du ministère de l’Environnement, du développement durable et de la protection de la nature. Ainsi, ces pare-feu permettront d’éviter des dégâts aux populations. C’est pour cela qu’ils seront réalisés autour des plantations forestières, des champs de cultures, les hameaux, les greniers à vivres, les forêts communautaires, les forêts classées ou sacrées, réserves de paille, etc.

Sur toute l’étendue du territoire, l’opération de mise à feu précoce suivra le calendrier ci-après : Région Maritime : 15 janvier 2020 pour Avé, Zio, Yoto et Vo ; 15 février 2020 pour lacs et Bas Mono ; Région des Plateaux : 31 décembre 2019 pour Plateaux-Est et 15 janvier 2020 pour Plateaux-Ouest ; Région Centrale : 31 décembre 2019 dans les zones savanicoles et 15 janvier 2020 dans la zone forestière (Adélé) ; Région de la Kara : 20 décembre 2O19 ; Région des Savanes : 15 décembre 2019.

Lire aussiSégolène Royal visite les initiatives entrepreneuriales des jeunes togolais

Afin de garantir la réussite de cette opération, les feux précoces se feront tôt le matin entre 5 et 7 heures, de préférence à une heure où la force du vent est faible, mais surtout en équipe. Conformément au Code pénal et au Code forestier, tous les contrevenants qui ne respecteront pas les périodes indiquées subiront le coup de la loi.

Le ministère de l’Environnement, du développement durable et de la protection de la nature a également appelé à la mobilisation, au civisme et à l’écocitoyenneté des populations. La gestion durable de l’environnement est donc une affaire de tous.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze + 18 =