La presse togolaise, vers plus de professionnalisation

0
206
presse
Illustration-DR

Le code de la presse et de la communication en vigueur au Togo va subir une refonte. L’objectif est de contribuer à rendre plus professionnel le secteur des médias et de la communication au Togo. C’est ce qui ressort du communiqué sanctionnant le Conseil des ministres réuni ce mercredi 27 novembre 2019 à Lomé.

Le projet de loi adopté par le Conseil portant code de la presse et de la communication prend en compte les mutations technologiques intervenues dans le secteur des médias. Le projet de loi propose également un profil plus précis pour la qualification des journalistes.

A lire aussi La CENI forme les médias sur leurs responsabilités en période électorale 

En clair, la validation dudit projet par l’Assemblée nationale apportera des évolutions positives à la profession. Notamment, la redéfinition du profil du journaliste togolais, la consécration de la notion d’entreprise de presse et la prise en compte des médias en ligne. Autre point important à retenir, c’est la création du fonds de soutien et de développement de la presse.

Les nouvelles dispositions, inscrites dans le projet de loi composé de 190 articles, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des états généraux de la presse togolaise du 30 juin au 2 juillet 2014.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 + deux =