Le Togo bénéficie du soutien de la BAD dans la mise en œuvre de son plan de riposte à la covid-19

0
327
BAD
(G) Georges Bohoussou, responsable pays de la BAD au Togo et Sani YAYA, le ministre de l'Économie et des Finances (D)

La Banque Africaine de Développement (BAD) et le Togo ont signé deux accords de financement le 06 août 2020. Le premier s’inscrit dans le cadre du Programme d’urgence d’Appui à la Réponse à la covid-19 (PAR-COVID-19). Et à cet effet, le pays va bénéficier d’un appui budgétaire estimé à 20 millions d’UC, soit 16,5 milliards de francs CFA. Quant au second accord, il s’agit d’un don dédié au projet d’appui aux Investissements Agricoles des Jeunes (PAIAJ).

Rappelons qu’à l’apparition de la pandémie de Covid-19, le Togo à l’instar de nombreux pays, a dû rapidement mettre en place des mesures. Malheureusement, ces mesures ont eu un impact négatif sur l’activité économique et la croissance. À en croire Sani YAYA, le ministre de l’Économie et des Finances, « la croissance économique du Togo en 2020 se situerait à 1,3 % contre une prévision initiale de 5,5 % ».

L’appui budgétaire de la BAD

Une telle situation ne pouvait qu’entraîner des pertes importantes et inattendues des recettes fiscales. La BAD a donc décidé de soutenir la mise en œuvre du plan de riposte global du Togo face à la crise sanitaire. Par ailleurs, l’appui budgétaire veut permettre le renforcement de la résilience sanitaire et socio-économique vis-à-vis de la pandémie.

Selon Georges Bohoussou, responsable pays de la BAD au Togo, « les principaux résultats attendus sont le renforcement de la capacité de dépistage ; l’amélioration de la couverture nationale en structures d’isolation des malades ; l’atténuation des effets socio-économique de la crise sanitaire ».

Le projet PAIAJ

Compte tenu des bonnes relations de travail qui existent entre la Banque africaine de développement et le Togo. Le responsable pays a réitéré l’engagement de la Banque à l’accompagner. À ce jour, l’investissement de la banque est estimé à 301 milliards de FCFA repartis dans plusieurs secteurs de l’économie togolaise.

Dans les prochains jours, le Togo va également recevoir un don d’un million d’unités de compte (UC) provenant du pilier 3 (renforcement des capacités) de la Facilité d’appui à la transition (FAC). À noter que c’est ce don qui sera dédié au projet d’appui aux Investissements Agricoles des Jeunes (PAIAJ). Un Projet qui s’étalera sur 2 ans, dans l’optique de contribuer au renforcement des capacités des jeunes défavorisés en vue de leur inclusion dans le tissu économique et social de notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × quatre =