Le Togo et l’UNFPA encouragent l’autonomisation de la jeunesse

0
325
UNFPA
Victoire Tomegah Dogbé (d) remettant un chèque à un bénéficiaire lors de la cérémonie appuyée par l'UNFPA

Le gouvernement togolais et l’UNFPA sont engagés dans la promotion de la vie associative et celle de l’insertion socio-professionnelle des jeunes. À cet effet, une cérémonie de remise de chèques s’est tenue jeudi 26 septembre à la maison des jeunes d’Amadahomé. Les bénéficiaires sont une douzaine d’associations lauréates du concours de projets de jeunes. En outre, une quarantaine de jeunes artisans diplômés des centres d’apprentissage ont également bénéficié de kits d’outillages.

La cérémonie de remise initiée par le ministère du développement à la base et l’UNFPA vise un double objectif. Dans un premier temps, renforcer le rôle que jouent les associations en tant que canal d’encadrement et de socialisation des jeunes. En second lieu, soutenir l’autonomisation et l’insertion socio-professionnelle des jeunes. Par ailleurs, ces actions s’inscrivent dans l’axe 3 du PND qui vise à consolider le développement social du pays.

Les associations lauréates sont issues de toutes les régions du Togo. D’une valeur de 400 à 600 mille FCFA par association, les subventions qu’elles ont reçues vont permettre de réaliser des activités d’utilité publique et communautaire. Le développement social, la promotion de la citoyenneté et la culture de la paix sont quelques-unes des valeurs que véhiculent ces associations afin d’encourager et valoriser l’engagement civique des jeunes.

« Les associations de jeunes jouent un rôle capital. Elles œuvrent pour le bien de leurs communautés. Donc, il nous revient de reconnaitre leur action et de renforcer leur capacité organisationnelle. Nous avons lancé cette initiative pour faire en sorte que les projets conduits par celles-ci puissent être menés à bon port », a indiqué Victoire Tomegah Dogbé, ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse.

Appui à l’installation de jeunes diplômés

Du coté des apprentis, les bénéficiaires issus de sept centres sont des nantis de diplômes de fin d’apprentissage depuis 2018. Au total, 173 apprentis formés dans les centres de jeunes ont reçu des kits d’installation depuis 2014. Les donateurs espèrent une bonne utilisation des matériels reçus ; ainsi qu’une bonne utilisation des ressources pour la mise en œuvre effective des projets. Un suivi et des sessions de recyclages seront organisés à l’endroit des bénéficiaires.

Josiane Yaguibou, la nouvelle représentante résidente de l’UNFPA au Togo s’est félicitée de cette action. Car, elle touche directement les jeunes pour la cinquième année consécutive. « En effet, permettre aux jeunes de s’insérer dans la vie professionnelle, c’est leur offrir l’opportunité de se prendre eux même en charge, de contribuer au mieux-être de leurs familles et de participer efficacement au développement de leurs communautés » a-t-elle affirmé.

La journée internationale de la jeunesse s’achève ainsi au Togo avec la remise de ces dons. Instituée en 1999 par les Nations Unies, cette journée vise à amener les acteurs à réfléchir autour d’un thème lié à un enjeu majeur touchant au bien-être des jeunes et à leur participation pleine au développement durable de l’humanité.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − 18 =