Les chrétiens de nouveau dans les églises après la pause covid-19

0
403
chrétiens
Messe à l'église catholique d’agoè-Assiyéyé, paroisse Jésus Bon pasteur.

Après les fidèles musulmans vendredi dernier, c’est au tour des chrétiens de retourner ce dimanche à l’église après une longue absence. Action de grâce au seigneur ; chant ; danse ; louange et adoration. Les églises autorisées à rouvrir leurs portes ont célébré les messes et cultes dans une ambiance de retrouvailles. Seule nouveauté, l’accès à ces lieux de culte sera désormais conditionné au respect des mesures barrières anti covid-19.

À l’église des Assemblées de Dieu Temple Galilée d’Assiyéyé, c’est tout un dispositif qui a été mis en place avec des équipes formées pour y veiller. Port du masque obligatoire ; lavage de mains ; prise de la température. Chaque fidèle s’est plié aux dispositions mises en place à l’entrée du temple. Il faut aussi noter que quelques jours auparavant, ledit temple a été assaini et pulvérisé. Ceci, dans l’optique de permettre aux fidèles de redécouvrir la parole du seigneur dans de bonnes conditions.

Les cultes ont par ailleurs été dirigés par le pasteur principal Kodjovi Gaston ANANI. Quant au thème du jour, il était intitulé « Adorons Jésus, le bâtisseur de l’Église ». Tiré de Jean 4 :11-18, le passage illustre une discussion entre Jésus et la femme samaritaine. Il nous dresse ligne après ligne les raisons pour lesquelles nous devons adorer Jésus-Christ. Et le message adressé aux fidèles, c’est que l’adoration de Jésus ne s’arrête pas à un simple désir. Il faut évoluer à la repentance totale et respecter ses commandements.

églises

À l’Église catholique d’agoè-Assiyéyé, paroisse Jésus Bon pasteur, le même scénario anti covid-19 a été respecté avant le début de la messe. Au sein de l’Église, des lignes ont été tracées et la distanciation a remplacé la traditionnelle salutation de paix du Christ. L’évangile du jour faisait allusion à la parabole du bon grain et l’ivraie tirée du livre de Mathieu. À cet effet, le père célébrant a invité les fidèles catholiques à être porteur de bon fruit et vecteur de la bonne parole.

Lire Aussi : Réouverture des lieux de culte : des musulmans de retour à la mosquée

« Ce fut une bonne célébration marquée de retrouvailles. Ça nous a fait plaisir de se retrouver même si on ne pouvait pas se toucher. Il y a toujours la covid-19, mais le fait d’être tous en communion nous a redonné espoir et laisse présager de beaux jours » a confié un fidèle au sortir de la messe.

Rappelons que depuis le 17 juillet dernier, certains lieux de culte sont autorisés à ouvrir. Selon les autorités, il s’agit d’une phase d’expérimentation. Seuls les résultats permettront de décider soit de retarder davantage ou de rouvrir définitivement les lieux de culte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − douze =