Semaine du secteur privé : les défis de la croissance commencent par un changement de paradigme !

0
243
secteur privé
Kodjo Adedze, Ministre du Commerce, de l'industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale

La première édition du secteur privé a démarré ce lundi à Lomé. Le gouvernement et les acteurs du secteur privé disposent désormais d’un cadre de concertation pour faire face aux défis de l’émergence du Togo. Dans le cadre de cette manifestation, une dizaine de thématiques sont au programme; avec des discussions de haut niveau et des panels d’échanges d’expériences. La première journée a été d’ores et déjà riche en débats…

Pour cette première journée, plusieurs panels ont été animés en présence d’éminentes personnalités. Opportunités et défis du secteur privé dans la mise en œuvre du Plan National de Développement ; fiscalité et promotion du secteur privé ; comment promouvoir des entrepreneurs champions au Togo ; la promotion de la consommation locale ; la migration de l’informel vers le formel et Accès au financement : cas des PME/PMI, ont été les thématiques du jour.

On notera un dénominateur commun à travers tous ces échanges. La question de « changement de paradigme ». Le secteur privé est conscient de la lourde responsabilité qui lui incombe, surtout dans la mise en œuvre du PND. Mais, l’atteinte de ces objectifs implique la mise en place d’un certain nombre de dispositifs. Lesquels sont destinés à encourager, sécuriser et pérenniser les investissements. Pour l’heure, de nombreux défis restent à relever.

(Re)Lire – Togo : la semaine du secteur privé officiellement ouverte lundi

Pendant ce temps, le gouvernement a engagé plusieurs réformes visant la création d’un environnement favorable aux affaires. Ces réformes ont par ailleurs permis au Togo d’obtenir d’excellents résultats au classement Doing Business 2020. Pour Kodjo Adedze, le ministre du Commerce, « il nous faut rompre avec les réussites silencieuses et faire en sorte que le changement de paradigme soit une réalité ».

L’importance du rôle joué par le Secteur Privé ne fait donc plus débat. « Notre économie a besoin d’une nouvelle génération d’entreprises et d’entrepreneurs, des champions, capables de porter l’avenir de toute une nation. Cela suppose l’émergence d’un secteur privé compétitif, innovant, intégrant les bonnes pratiques et partageant la vision nationale du Chef de l’Etat et du Gouvernement » a déclaré Germain Meba, le président de la CCIT.

Durant les cinq prochains jours, tous les acteurs sont donc conviés à une participation effective aux débats. Ceci, dans le but de formuler des recommandations qui orienteront les futurs choix stratégiques du Togo. Outre les divers panels, des journées portes-ouvertes et expositions seront également au programme de cette manifestation.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × quatre =