Togo : le scrutin présidentiel s’est ouvert dans le calme

0
525
scrutin présidentiel
A Lomé, un électeur exhibe son doigt après avoir voté

Plus de 3 millions de Togolais votent ce samedi pour élire le président de la République. Le scrutin s’est ouvert dans le calme dans les centres visités à Lomé. Le vote se déroule aussi dans les six commissions électorales d’ambassades indépendantes. Sur le terrain, le scrutin semble susciter plus d’engouement que les deux dernières opérations de vote (2018 et 2019). Mais en attendant les chiffres de la CENI sur le taux de participation, ce qui retient l’attention, c’est la sérénité qui règne dans le pays.

C’est un samedi, mais le gouvernement l’a déclaré chômé et payé ! Visiblement impatients d’accomplir leur devoir citoyen, les électeurs ne se sont pas fait prier pour prendre d’assaut les centres de vote qu’ont sillonnés nos reporters ce 22 février dès les premières heures.

scrutin présidentiel
A Lomé, on vote dans le calme

Dans la commune d’Agoè, trois centres ont été visités. Sogbossito, Légbassito et CEG Agoè-centre, les files d’attente étaient déjà bien longues avant 7h, heure prévue pour l’ouverture des bureaux de vote. Mais sur les visages, se lisait une sérénité. D’ailleurs des groupes improvisés se sont constitués par exemple au centre de vote de Sogbossito pour amuser la galerie.

Lire aussi : Présidentielle 2020 : les clés du scrutin

scrutin présidentiel
Le vote se déroule sous le regard d’observateurs

Aussi, les rangs se réduisent très vite, ce qui pourrait être expliqué par la maîtrise du processus et par les électeurs et par les agents électoraux. Sur place, dans les différents centres, les opérations se déroulent sous la protection des éléments de la FOSEP. Quelques observateurs sont aussi présents dans les centres.

L’opération se poursuivra jusqu’à 16h TU. Ce sera alors le début du dépouillement.

Clément Gado / Ben Souleyman

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 + 16 =